Vous êtes ici : Accueil > 2017/2018 > Classe transplantée au Mont Saxonnex CM2B et CM2C > Jour 4 jeudi 15 février
Publié : 15 février

Jour 4 jeudi 15 février

Jeudi 15 février 2018
Nuit un peu agitée pour nos CM2 ! Certains ont fait les fous dans les chambres. Mais le réveil se passe tranquillement. Petit déjeuner avec du nutella et du pain perdu fait par notre cuisinière.
Préparation aux activités encore plus rapide que d’habitude. Les nuages et la pluie n’entachent pas le moral de nos élèves. Ils se préparent dans la bonne humeur. Les guides sont là, les activités peuvent commencer.
Monsieur CLEMENT et sa classe partent affronter la pluie et Mme GOVILLE et les siens restent au chaud pour la partie théorique de la découverte des avalanches.
Alain nous fait découvrir les différents types d’avalanches : les avalanches de poudreuse, les avalanches de neige mouillée et les avalanches de plaques. Ils découvrent l’utilisation des DVA (détecteur de victimes d’avalanches). La pluie continuant de plus belle, les élèves vont apprendre à les utiliser au sein du chalet. Par binômes, ils doivent manipuler le DVA afin de retrouver celui de la victime imaginaire cachée dans une pièce. Le meilleur groupe a réussi à le détecter en 1m34 ! Pendant que les binômes cherchent les DVA, Alain nous a proposé de découvrir des ossements d’animaux ainsi que les bois et cornes des animaux vivants à la montagne. Les élèves peuvent manipuler et les différentes réactions font sourire : « beurk » « ouah » « c’est une vraie patte ? » « Et ben dis donc ça c’est de la corne ! »
Julien part en randonnée raquette avec le groupe de Monsieur CLEMENT.
Ils affrontent le vent et la pluie mais savourent les paysages dans la brume et dans les nuages. Ce fut une randonnée mouillée mais une randonnée quand même. La mise des raquettes fut compliquée et longue. « Maître je n’arrive pas à enfoncer mon pied ! » « Maître la raquette elle est trop petite ! »…
Après quelques efforts les voilà partis. Ils ont tenté d’essayer la marche arrière mais se sont tous retrouvé les fesses dans la neige dans l’hilarité totale. Ils font une première pause à l’abri des arbres (après avoir marché 30 mètres !). Il était temps ! Observations des traces : question : Quel type d’animal de montagne pose sa main sur le sol ? Réponse : « Le gorille » … La séance va être longue… Ils continuent leur ascension après avoir observé différents types de traces. Contrairement à la classe de la veille, ils soufflent moins et grimpent tranquillement la montagne. Arrive enfin le moment de la descente, explosion de joie des élèves ! Nous avons découvert que nous pouvions courir avec des raquettes même si certains ont gouté à la neige un peu rapidement.
Nous revoilà prêts à dévorer notre déjeuner : betteraves et céleri et poulet FRITES !!! Comment vous dire leurs sourires en voyant les frites arriver !
Préparation pour le ski !
On s’équipe pour affronter le temps et être les plus performants possibles pour cette dernière après-midi de ski ! Ils sont prêts 20 minutes en avance tellement ils sont efficaces. Cela leur permet même de jouer dans la neige tous ensemble. Malgré les menaces de mauvaises appréciations dans les livrets, Monsieur CLEMENT a dû affronter une volée de boules de neige et faire front face aux ¾ des élèves décidés à le bombarder.
Après avoir bien ri, les moniteurs arrivent et chaque groupe part en direction des pistes. Ils doivent passer des petits tests pour valider un niveau. Les confirmés montent sur une piste bleue et rouge mais ne sont pas encore prêts à passer le niveau au-dessus de « étoile de bronze ou d’or », ils devront encore travailler avec un moniteur. Le second groupe restera flocon car ils sont encore timides et doivent prendre confiance pour passer le niveau de « 1ère étoile ». Par contre les débutants ont réalisé de véritables progrès. Ils réussissent quasiment tous à prendre le téléski et à descendre en chasse-neige la pente de la piste verte en contrôlant la descente. Les flocons et les oursons seront de sortie.
Nous retournons au chalet prêts à prendre un bon goûter. Mais les pensées et les discussions ne sont pas tournées vers le ski et les étoiles mais vers la boum qui se prépare pour ce soir. « Maîtresse, on est obligé de danser ? » « Il y aura des slows ? » « On est obligé d’avoir une cavalière ? » Leurs préoccupations nous font beaucoup sourire. Nous avons hâte d’être à ce soir !

A demain dans la matinée pour les dernières photos ...

 

Portfolio automatique :