Vous êtes ici : Accueil > 2014/2015 > conseil du 26 mars
Publié : 16 avril 2015

conseil du 26 mars

Compte-rendu comité de suivi n°4 du 26 mars 2015

Participants :
Les élèves :
Les éco-délégués de chaque classe.
Les enseignants de l’école Herriot

1) Bilan sur le baromètre de la propreté mis en place depuis la rentrée de mars et informations divers ;

La propreté de la cour : les baromètres semblent être déréglés par moment et affichent des couleurs ou rien. C’est un problème de fixation auquel nous allons remédier. Il y a encore trop de déchets au sol générés par la collation, mais globalement, l’école est plus propre, sauf au niveau de l’entrée et du carré. Il faut plus sensibiliser les petits aux gestes citoyens.
- Il a été décidé pour améliorer le dispositif :
- qu’un des 3 baromètres (celui du self) soit transféré dans la classe de Mme Audren et sera géré par ses élèves. De manière à ce qu’il y en ait un pour la petite cour.
- Un tableau de bord avec les couleurs et les lieux sera tenu et affiché pour bien se rendre compte.
- Le réglage du baromètre aura lieu entre 13h45 et 13h55, au lieu de la récréation pour englober la journée scolaire. On demandera aux animateurs s’ils peuvent l’utiliser sur le temps périscolaire.
La collation :
C’est un temps où l’on mange quelque chose pour lutter contre la fatigue et patienter jusqu’au déjeuner, donc refaire le plein d’énergie.
Cependant, ce n’est pas un repas ! Trop d’enfants ramènent encore trop à manger. Il faut rappeler, qu’une barre, un biscuit ou un fruit suffit.
Les bonbons et les boissons sucrées pour la collation sont interdits et néfastes pour la santé.
Collecte des bouchons :
Nous avons reçu un diplôme pour 30 kg. C’est bien, mais ce n’est pas assez, d’autant plus que l’action tend à ralentir. Il faut relancer les enfants pour qu’ils en rapportent en expliquant que tous les bouchons en liège et en plastique (de bouteilles, de bidons, de briques de lait, de stylos, de pots de pâte à tartiner, shampoing, lessive….) sont intéressants.
Divers :
Les enfants perçoivent de positivement le nouveau système de tri des plateaux. Ils ont l’impression qu’il y a toujours du gâchis, notamment par les élèves qui se servent trop et qui jettent.
La cuisine du self est bonne. Attention, certains plats sont trop salés.
2) La semaine du goût : Quels ateliers met-on en place, de quelle manière ?
Pendant 4 après-midi, une vingtaine d’ ateliers sur le thème de l’alimentation vont être proposés aux élèves. Ils s’y inscriront la semaine précédente et l’école sera décloisonnée intégralement l’après-midi.
Chaque enfant ira rejoindre l’enseignant responsable des ateliers choisis dans la grande cour à 13h55. Les ateliers dureront jusqu’à 15h00. Enfin, chaque groupe d’élèves, sous la surveillance de l’équipe retournera dans sa classe.
Ateliers proposés :

Ateliers
Chasses aux graisses/sculptures de brochettes de bonbons. BS
M. patate/ rose des sables AD
Jeu de Kim saveur/ sculptures de brochettes de bonbons. ML
Pâte à modelés/sculpture d’aliments BG
Photos/ alimentation dans l’histoire FA
Lecture de contes/ MG
Ateliers d’écriture/arts visuels et alimentation. DF
Cuisine moléculaire/ VP
Truffes/natures mortes EL
Kim des saveurs chocolat/ portraits avec des aliments Ch C
Jeux en anglais Ca C
Manger bouger ?/trouver les sucres cachés ? SC

Il faudra penser à prendre des photos de chaque atelier.
En fin de semaine, dégustation des brochettes de bonbons.

3) L’éco-code :
On gardera une sélection d’éléments et de photos pour sa réalisation.