Vous êtes ici : Accueil > 2014/2015 > Compte rendu comité de suivi 18 novembre...
Publié : 16 avril 2015

Compte rendu comité de suivi 18 novembre...

Compte rendu comité de suivi 18 novembre

Participants :
Personnes invitées :
MME BOUQUET, intervenante en cuisine en MJC, Mme Thollier, intervenante TAP et diététicienne, SABRINA, directrice du périscolaire , Mme BARABAZAN, enseignante SVT au collège VIGNAUD

délégués eco école
Les enseignants de l’école Herriot
Madame la directrice

Points abodés :
Accueil des nouveaux participants
1) Enquête auprès des familles
2) Projets en cours :
Expo- santé. Quand et/où ? (idée : pendant le troca-jeu/troca-livre ?)
Le jardin « bio »  culture de potagers en carré.
Projet cycles deux : Bien s’alimenter et respecter l’environnement.
La semaine du goût.
Idées proposées :
- CM1 proposent : ateliers de cuisine moléculaire+présentation du film « notre banquet médiéval ».
- Exposés ouverts aux familles dans toute l’école ?Moments conviviaux(type picnic, buffet …) ;
3) Communication.
4) Le marché de Noël
5) Conclusion et calendrier.
-Personnes invitées :
MME BOUQUET, intervenante en cuisine en MJC, Mme Thollier, intervenante TAP et diététicienne, SABRINA, directrice du périscolaire , Mme BARABAZAN, enseignante SVT au collège VIGNAUD

Mme Bouquet ,intervenante de la MJC, présente les projets qu’elle peut mener avec les classes ( projet avec les CM1 notamment)

Mme Thollier, présente le travail qu’elle fait en tant qu’animatrice des TAP : ateliers du goût, éveil sensoriel. Elle fait goûter des nouvelles choses, ce qu’on aime pas vraiment. Elle explique également son métier de diététicienne, elle aide aux personnes qui des problèmes de santé, à adapter leur alimentation à leur problème de santé. Elle intervient dans les écoles, mais aussi dans les cantines. Une diététicienne intervient pour les menus également dans les hôpitaux.

1/Enquête
Une enquête sur les habitudes alimentaires des familles a été lancée. Elle va nous servir de bilan et de base de réflexion sur les habitudes.

Une question est posée par un éco-délégué : “comment peut-on savoir le trajet parcouru par les aliments ?“ 
Réponse : ça peut être un axe de rechecrhe pour une classe . Il faudrait s’intéresser par exemple aux fruits qui arrivent à nos tables , regarder aussi les emballages ( pour connaître la provenance).

Par exemple, les classes qui sont allées sur le marché. Régulièrement les élèves regardaient le panneau pour connaître le pays de provenance ( Est ce que c’est importé ? Est ce que c’est un produit local ? Transport) . Certains aliments sont transformés, et cela est plus difficile de savoir d’où ça provient.
Enfin, suivant l’endroit d’où vient le produit, cela n’a pas le même impact sur l’environnement. Certains produits sont plus ou moins polluants ( conservateurs, transports,…)

Dans l’enquête , les élèves pensent qu’il y beaucoup de gâchis à la cantine, or les enfants trouvent que c’est appétissant, coloré et bien servi. Certaines réponses paraissent contradictoires.

Mme Thollier fait part de ses observations après avoir participé à un repas à la cantine. Les quantités sont très variables, il est important de prendre conscience que l’on est rassasié, il faudrait plutôt savoir si l’on peut se servir une portion qui corresponde à son appétit . Il faudrait savoir si on peut se resservir.

Sabrina explique qu’il y a un plat test pour montrer les quantités ; les repas sont parfois rapides.

En ce qui concerne la collation, certains élèves apportent un gâteau alors qu’ils n’ont pas forcément faim. Des élèves apportent aussi des bonbons ou des portions inidviduelles, parfois en trop grosse quantité.

D’un point de vue nutritionnel, quand on a vraiment faim, il faut manger quelque chose d‘énergétique. Le plus important est la quantité qui doit être adaptée et l’heure. ( Il faut d’ailleurs plutôt des sucres rapides) . Le biscuit peut être une bonne collation, à condition qu’il ne remplace pas le petit déjeûner, car il est facile à digérer, surtout les pour les enfants dont le tube digestif n’est pas encore mature. 
Les recommandations de 5 portions de fruits et légumes par jour sont surtout valables pour les adultes. L’équilibre alimentaire se fait sur plusieurs jours et sur un mois.
Enfin, on pourrait réféléchir à une liste , avec des choix d’aliments , les quantités adaptées aux âges et à l’heure.

Sur les déchets générés, il faut penser à remettre en route le composteur à la cantine , et ne pas oublier que les emballages se trient ( recyclables dans les poubelles jaunes et les bouchons sous le préau)

Il est proposé que 2 classes viennent réexpliquer/ou rappeler toutes les actions de l’an dernier. Les comptes-rendus seront remis sur le site internet .

2/ les projets pour l’année

- Expo santé " la santé au menu" : au mois de mai, éventuellement pendant le troca-jeu/troca-livre

propositions ou actions dans les classes
-CP/ CE1 : confection d’une salade de fruits ; Visite à la ferme : fabrication de jus de pomme ( avec des machines, on les presse pour faire du jus, on a cueilli les pommmes d’un pommier)

- CM1 : Travail en sciences sur le trajet des aliments, les classes des aliments, alimentation au Moyen Age, ateliers de cuisine moléculaire ; herbier pendant la visite à Cluny ; débats en classe.

-CP : travail sur les fruits d’automne ; acheter des fruits pour différencier les goûts, et travail sur le goût
CM2 : alimentation dans le monde et recettes du monde

CE1:Remise en place du potager bio de l’école. Travail autour du projet : bien s’alimenter en respectant l’environnement.

Semaine du goût :
CM1 : ateliers de cuisine moléculaire ,Buffets : partages de spécialités régionales et du monde.
Jeux sur le goût, jeu sur les 5 sens ( CM2 préparent pour les CP).

3/ Le marché de Noël : 12 décembre
vente d’objets , présentation d’un powerpoint par les cm1 CM2. Le bénéfice des ventes servira à acheter des jeux de cour.
Certains classes veulent participer pour faire des gâteaux, des boîtes. Les CM2 fabriqueront des porte-clés en plastique fou, les CE1 souahitent préparer des chocolats. Des élèves peuvent préparer des affiches pour le Marché de Noël.

4/ Communication
Les CP-CE1 proposent de faire des exposés accrochés dans le couloir du premier étage.
Les résultats de l‘ enquête seront proposé au prochain comité de suivi.
Il faut demander à Scolrest des supports pédagogiques sur l’alimentation.
La question reste pour savoir qui voudra faire des articles sur le site l’école au sujet du projet.
Un article dans la gazette communale devrait paraître prochainement.

5/ Conclusion
Remerciements à tous les participants.
Prochain comité le 20 janvier 2015 : résultat de l’enquête.